La fête du cidre

samedi 22 juillet 2017

Quettehou halle aux grains


A 15h 30 intervenant Philippe Lebresne
Au XVIème siècle, Gilles de Gouberville (1521 - 1578) dans son journal (1550 -1562) détaille jour par jour comment il développe la culture des pommiers, diversifie les variétés de pommes. De médicament le cidre va obtenir le statut de boisson. Un renouveau en Normandie avec des échanges entre régions dont la Biscaye" Boisseau ", " rasière ", " pipe " voilà des mots auxquels
il faut essayer de donner une signification, variable selon les régions, et retrouver le sens de la mesure.
Le marché des cercles de tonneaux était florissant.
Les techniques de fabrication du cidre et les pressoirs ont évolué. Quels modèles fonctionnent encore

 


A 16h 45 intervenant : Arnaud DIDIER, œnologue cidricole,
invité d'honneur

La production cidricole en Normandie aujourd'hui.
L'art de l'élaboration du cidre a bien changé depuis le Sieur de Gouberville ! Les cidres produits de nos jours par nos cidriculteurs n'ont jamais été d'aussi bonne qualité ni aussi diversifiés.
En s'appuyant sur des traditions anciennes et éprouvées, les acquis de la science et de la technologie ont fait progresser les producteurs et les techniciens qui les conseillent. Ils sont devenus des réels " professionnels de la profession ", abandonnant souvent les multiples activités de leurs exploitations pour se concentrer sur cette production particulièrement exigeante.
Chiffres, illustrations et dégustations à l'appui, je vous ferai découvrir les cidres normands dans leur environnement d'aujourd'hui.

 


Vers 18h jusqu'à 18h30 :
Dégustation et ventes de divers cidres et de leurs dérivés avec les producteurs AOC
De 18h30 à 19h : apéritif normand
Tirage au sort des billets forfait
( panier garni, repas restaurant à un de nos sponsors)
De 19h à 21h : repas normand agrémenté de divers cidres
A 21h : concert normand avec Théo Capelle et Dany Pinel

 


A 17h 30 intervenant Ludovic Capelle
Présentation de l'AOC cidre du cotentin
Démarche " Cidre Cotentin " engagée : C'est pour défendre ce savoir-faire que nous sommes réunis entre producteurs locaux, afin d'œuvrer ensemble à valoriser ce patrimoine normand et le faire reconnaitre officiellement, dans le but d'obtenir une AOP Cidre Cotentin.